I dirigenti dell'Union Valdôtaine

L’Union Valdôtaine ribadisce la propria coerenza: «le elezioni anticipate sono un gesto di dignità verso la Valle d’Aosta»





Suite aux nouvelles apparues dans les derniers jours autour de la crise politique régionale, une mise au point s’avère nécessaire. L’Union Valdôtaine a tenu une position très claire et absolument cohérente dans les derniers mois, c’est plutôt bizarre que la cohérence puisse être considérée déconcertante dans la politique confuse de nos jours.

Notre Mouvement estime nécessaire retourner aux urnes, pas pour des raisons de convenance personnelle de quelqu’un, comme on voudrait, d’une façon honteuse, faire croire pour affaiblir le poids de la décision des Unionistes, mais bien plus consciemment pour le fait que des alternatives crédibles ne s’avèrent pas abordables.
Les choix ont été prix, après des longs débats, à l’intérieur des organes du Mouvement. Il suffit de rappeler qu’au Conseil Fédéral du 23 décembre à Verrès il y avait dans la salle plus de cent Unionistes, qui ont pris une décision partagée et motivée. L’histoire des dernières années nous a appris l’inutilité de forcer sur des majorités instables et qui se fondent sur des numéros réduits, parce-que le résultat est une action administrative absolument pas incisive et incertaine.

Nous ne voyons pas de perspectives pour un gouvernement qui se base, encore une fois, sur l’instabilité ou, encore pire, sur des conseillers qui sont déjà passés plusieurs fois d’un côté à un autre, ou d’une majorité à une autre.
Nous repoussons aussi avec force l’avis de ceux qui insinuent que l’Union Valdôtaine ait déjà des perspectives pour des futurs accords avec des mouvements tel que la Lega de Salvini, en particulier.
Les lignes programmatiques de notre Congrès disent exactement le contraire, c’est-à-dire partage de vision et de parcours avec les forces autonomistes pour les prochains défis électoraux. On travaillera pour contraster, avec toutes nos forces, l’avancée des forces populistes en Vallée d’Aoste.

Les élections régionales anticipées ne sont pas simples à gérer en ce moment et ont sûrement des conséquences administratives difficiles, mais restent inévitables et surtout un geste de dignité vers la Vallée d’Aoste.

Fonte: Union Valdôtaine

Precedente
Un'escursione nel Parco naturale Mont Avic

Saranno i Comuni di Châtillon, Pontey, Champorcher e Champdepraz a decidere sull'ampliamento del Parco naturale Mont Avic

Prossimo
Marco Carrel, animateur principal della Jeunesse Valdôtaine

La Jeunesse Valdôtaine chiede agli eletti UV di «interrompere il regime di Amministrazione ordinaria già durato due lunghi mesi»





Post correlati
Total
0
Share